Skip Navigation
Recherche avancée

Technicien de maintenance électrotechnique F/H

  • Exploitation, maintenance
  • MES1909/BMC-TM-38761
  • Nouvelle-Aquitaine
  • CDI
  • Bac+2
  • Expérience: Débutant

Vous serez bien chez nous.

Créez votre lettre de motivation originale et dites-nous pourquoi vous serez bien chez Vinci.

Générez votre lettre de motivation originale

MESEA, filiale de VINCI concessions, est en charge de la maintenance et de l’exploitation ferroviaire de la ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux.

Dans le cadre de la mise en place de notre activité, nous recherchons un(e) Technicien(nne) de maintenance électrotechnique qui maintient en état de fonctionnement les installations Signalisation ferroviaire.

Rattaché(e) au Dirigeant d’équipe Systèmes, vos missions seront les suivantes :

  • Participer à la maintenance des installations : dispositifs de signalisation, d’alimentation électrique,
  • Vérifier  l’entretien du matériel et des équipements de signalisation électrique et informatiques
  • Collationner et analyser les mesures physiques réalisées sur les installations (fiches de maintenance)
  • Participer à la démarche d’amélioration continue de l’entreprise.



Profil :

Doté(e) d’un Bac + 2 Électrotechnique ou GEII, vous souhaitez découvrir les métiers de la maintenance ferroviaire.

Débutant(e), nous vous formons au métier.

Autonome et rigoureux(se), vous êtes attentif aux divers dysfonctionnements pouvant intervenir sur la ligne.

Vous effectuerez l’astreinte et serez amené à travailler de nuit.

Poste à pourvoir à Clérac (17)




Entité de rattachement :
VINCI Railways pilote la réalisation en France de la Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique, plus important projet de concession d'infrastructure en construction dans le pays. Également en France, VINCI Railways exploite sur une partie du réseau ferré national le système de communication GSM-Rail, ainsi que la ligne de tramway Rhônexpress à Lyon.VINCI Railways est également gestionnaire de la nouvelle ligne de transport collectif en site propre de la Martinique, dans le cadre d'un contrat de partenariat signé en 2013 pour une durée de 22 ans.